POST-IMPRESSIONNISME DANS LA COLLECTION D’ARKAS

13 février 2019 - 28 juillet 2019

 

La seconde moitié du XIXe siècle consacre la trans­formation de Paris comme un des premiers exemples de villes modernes d’Europe. L’environnement social et intel­lectuel de la ville a fait de Paris un lieu incontournable pour les artistes novateurs, lesquels visaient à s’émanciper de la peinture académique. Les impressionnistes, avec leurs re­cherches, ont renouvelé la façon de voir, et en créant un nouveau langage pictural ont doté la peinture française d’une nouvelle dimension. De là est née une nouvelle forme d’art : le Post-impressionnisme.

 

Entre les années 1880 et 1900, les jeunes artistes fai­saient profit des idées récentes en sciences, en philosophie et en littérature pour nourrir leurs perceptions artistiques. Avec leur propre style subjectif et unique ils ont développé de nombreuses façons de représenter leurs sentiments et leurs pensées, ainsi qu’avec leurs interprétations différentes de la forme et de la couleur. Leur intention commune était de sortir la peinture de son cadre traditionnel, pour donner une description objective du monde extérieur en mettant en valeur les idées et les émotions de l’artiste en cours de création. Le but était de décrire la vérité interne, en d’autres termes, la perspective personnelle de l’artiste sur la toile.

 

Les théories de Cézanne, Van Gogh, Gauguin et Seu­rat, en particulier, sur l’application des principaux éléments de la peinture, tels que la perspective, la couleur, la texture et la forme, sont devenues une source de référence majeure pour cette nouvelle génération d’artistes. Des peintres aux tendances picturales très diverses ont créé divers groupes artistiques tels que l’école de Pont-Aven et les Nabis, ainsi que de nombreux mouvements artistiques comme le di­visionnisme, le cloisonnisme, l’intimisme, le fauvisme et le cubisme. Leur approche théorique et pratique est devenue influente dans la formation de l’art moderne au XXe siècle.

 

Les peintures Post-impressionnistes acquises par la collection Arkas ont nécessité des années de recherches méticuleuses, d’efforts considérables et de longs inves­tissements. La collection comporte des oeuvres de divers artistes européens, ayant adopté les approches moder­nistes des cercles parisiens en les fusionnant avec des élé­ments locaux. Pour en citer quelques-uns : Louis Anque­tin, Maxime Maufra, Théo van Rysselberghe, Paul Sérusier, Suzanne Valadon, Édouard Vuillard, Léo Putz, Louis Valtat, Maurice de Vlaminck, Gustave Caillebotte, André Derain, Georges Braque et André Lhote… Les visiteurs pourront apprécier leurs oeuvres.

 

 

Prix ​​Visite: Gratuit
Heures de Visite: