PAYSAGES D’EAUX DE LA COLLECTION ARKAS

La sélection des tableaux de l’exposition Paysages d’eaux souligne ô combien la peinture de paysage constitue une part importante dans la tradition de la peinture occidentale. Cette sélection, première moitié du XIXe siècle-deuxieme moitié du XXe siècle, réunit les artistes parmi les plus incontournables de la peinture de paysage européen. Les 90 oeuvres de la Collection Arkas, dont la plupart sont exposées pour la première fois, illustrent le foisonnement artistique à l’époque où Paris était la capitale du monde de l’art. Le XIXe siècle, siècle d’innovations et de révolutions, fut une période très riche en évolutions et bouleversements artistiques. La peinture de paysage a commencé à être reconnue comme genre artistique autonome à partir de la première moitié du XIXe siècle. Jusqu’à cette date les artistes privilégiaient la peinture d’atelier. Puis, brisant les règles académiques, ils se sont orientés vers la peinture de plein air. Au cours de cette période de remise en question de l’art, les mouvements artistiques se façonnent selon l’évolution de la tradition picturale; la nature est représentée sous divers modes d’expression; de nouveaux courants artistiques naissent, tels l’Ecole de Barbizon, l’Impressionisme, le Symbolisme, le Post-Impressonisme, les Fauves et l’Expressonisme. 

 

Paysages d’eaux se fait l’écho de l’évolution historique de la tradition picturale des XIXe et XXe siècles. Sont ici exposées les oeuvres remarquables d’Eugéne Boudin, Jean-Baptiste Camille Corot, Maurice de Vlaminck, Francis Picabia, Henry Lebasque, Hippolyte Camille Delpy… Elles invitent le public à un voyage fabuleux à travers des géographies diverses, s’étendant des rives de la Seine aux lacs d’Ecosse à ceux des Alpes, à la lumière chaude de la Méditerranée, de la mer du Nord aux rivières d’Europe.

GERİ DÖN