COULEUR LUMIERE VIBRATION IMPRESSIONNISTES TURCS

L’impressionnisme, mouvement pictural français du XIXe siècle qui, tournant le dos à l’art officiel imposé par l’académie, revendique la couleur et les jeux de lumière dans la nature et dans la vie de tous les jours, influencera le milieu artistique en Turquie. Durant la première moitié du XXe siècle, des artistes de renom de Turquie produiront des oeuvres marquées par l’empreinte de ce courant. Les artistes-peintres de la génération de 1914, sont ceux qui ont témoigné des périodes de la Monarchie constitutionnelle avec ses mouvements de modernisation et d’occidentalisation en pleine accélération et qui ont accueilli la République turque nouvellement fondée. Les peintres de cette génération sont Ibrahim Çallı qui a donné, de par sa popularité, son nom à cette génération, Nazmi Ziya, Hikmet Onat, Hüseyin Avni Lifij, Feyhaman Duran, Namık İsmail, Mehmet Ruhi Arel et Sami Yetik ont contribué à la peinture de l’époque Républicaine, différemment de leurs précurseurs, par la diversification de thèmes.

L’exposition “Couleur, Lumière, Vibration: Les Impressionnistes Turcs” a surtout privilégié les peintres de la génération de 1914, mais l’on y trouve également les oeuvres des peintres de la génération précédente et celles de la suivante. Cette exposition qui réunit trois générations d’artistes, rassemble en son sein les plus importants exemples qui ont orientés notre art de la peinture, lors de la dernière période de l’Empire Ottoman à celle du passage à la République.

 

GERİ DÖN